Célébrer la diversité dans le mentorat

Categories

Archives

Célébrer la diversité dans le mentorat

Nicole Mensah:

Pour plusieurs enfants et adolescents au Canada, leur réalité consiste à chercher constamment à surmonter les défis auxquels ils font face chaque jour. Particulièrement pour les jeunes noirs, il est malheureux de constater que tant d’obstacles se dressent devant eux simplement en raison de la couleur de leur peau. Des stéréotypes pernicieux renforcés par la société, un manque de représentation dans les médias ainsi que plusieurs autres problèmes culturels et raciaux sont des exemples de cas auxquels les jeunes personnes noires sont confrontées tous les jours au Canada. Malgré cela, chaque jeune possède énormément de potentiel. Alors, pour le Mois de l’histoire des Noirs, le Conseil national des jeunes sur le mentorat (CNJM) des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada souhaite mettre en évidence les réalités du mentorat avec les jeunes noirs. Nos membres désirent partager leurs propres expériences d’apprentissage, de motivation et de bienveillance vécues avec les jeunes personnes noires.

Kristen Dyson:

Il est difficile d’être une personne qui effectue du mentorat, mais ce rôle est important. Guider un ou une enfant qui fait face à des obstacles que vous ne pouvez jamais comprendre parfaitement est également ardu, mais encore plus essentiel. Il y a deux ans, j’avais été jumelée avec une personne métisse. Bien que je sois rapidement devenue une femme de grande influence dans sa vie, en tant que femme blanche, il y avait tant de choses qui m’étaient impossibles de saisir à propos de la réalité d’une personne de couleur; alors j’ai écouté, et j’ai appris. Ensemble, la personne que je mentorais et moi avons créé une zone de courage où nous pouvions discuter de notre vécu en offrant autre point de vue, mais nous savions que nous pénétrions cet endroit pour vivre une expérience d’apprentissage, d’absorption et de mentorat mutuelle.

Markicia Fletcher :

La représentation de soi est un facteur important de nos vies. Il y a quatre ans, alors que j’étais au 3e secondaire, j’étais mentorée par un groupe de personnes à mon école. Je me souviens particulièrement d’une femme noire qui me rendait si heureuse lorsque je la rencontrais, car je pouvais me voir en elle. Trois ans plus tard, je suis moi-même devenue une mentore et la boucle s’est bouclée lorsqu’un groupe d’adolescentes noires du 3e secondaire m’ont témoigné leur joie d’avoir des séances de mentorat avec moi. Elles disaient que j’étais leur modèle et qu’elles sentaient qu’elles pouvaient tout me raconter. La représentation est un facteur important, car son influence peut complètement changer la vie d’une personne; elle peut lui donner de l’espoir et de la joie pour le futur.

Nicole Mensah:

Ces expériences individuelles de mentorat démontrent l’importance de soutenir et d’encourager les jeunes noirs sous différentes perspectives. Et il y a bien d’autres histoires comme celles-ci partout au Canada! De manière générale, les Grands Frères Grandes Sœurs du Canada reconnaissent les enjeux et les défis qui touchent les jeunes personnes noires. Grâce au mentorat, nos programmes visent à soutenir et à encourager les jeunes noirs en leur donnant la chance de réaliser leur plein potentiel et de s’émanciper afin qu’ils ou elles puissent se dépasser à tous points de vue, et ce, malgré les obstacles qui se dressent devant eux.